Ana Lbacha

la-folle

Ana Lbacha Ana l9ayde ; c était des mots et des mots qui me font venir au présent car j’étais entrain de naviguer sur le  web alors que dehors la voix d’un homme bien vêtu, béret à la tète, se tenait au centre de l’avenue sans se soucier ni des voitures ni des

camions ni des passants et d’un air furieux et coléreux jetait des mots vulgaires, des injures auxquels on reste intimidés soit avec nous même soit en compagnie de la famille.
Ce tableau on ne cesse de le voir partout dans nos villes nos quartiers nos villages.
Ici cela pollué nos écoutes cependant le pire c’est de voir en pleine rue devant tout le monde une femme vêtu d’un pull beige et d un pantalon noir tête découverte avec une petite coupe garçon, elle est calme, elle marchait et marchait mais si on la provoque elle fait découvrir sa poitrine sans le moindre soutien…
Une autre femme un jour lançait aux passants des mots en langue étrangère…les gens qui connaissaient son histoire racontaient qu’elle travaillait clandestinement en Espagne et elle a donnée tout ses économies pour régulariser ses papiers mais les arnaqueurs batou ma sbho alors elle a perdu la tête et avec sa langue maternelle !
Ou encore il me revint à l esprit une fois pendant la nuit des coups forts me font sursauter de mon lit, je m’approchait de la fenêtre, j ai vu aux alentours de 3 heures du matin une jeune fille aux cheveux longs couleurs châtain portait un ensemble en Jeans. Ce qui m a surpris elle frappait fort au portail de la mosquée à coté et criait de toutes ses forces et ses cheveux allaient dans tous les sens. Elle disait en arabe classique : Allaho akbar Allah Akbar 7ana 3asro alfotou7ates c est à dire le Dieu est grand l’époque  des conquêtes est arrivée .je suis restée bouche bée ; le jean ; la mosquée ; 3heure du matin ; il me reste à dire que Ajjate dire ?  jabha la7ma9 fatlata delile.

Source image : Google images

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.