De la colombe étouffée à l’arbre détruite

arbre essaouiraRécemment nos villes sont devenues sujets de discussions sur le plan d’environnement ,ainsi Tétouan  qui est comparée à la colombe blanche a vécu un calvaire pendant neuf jours suite à une grève observée par le personnel de la société Tecmed Maroc ce qui a provoqué la colère et l’indignation des citoyens devant les tas d’ordures et déchets partout menaçant à la fois leur santé et leur environnement .
Quittant le nord ,voila une voix du sud qui s’élève pour dénoncer un crime écologique à Essaouira ; il s’agit bien de la destruction d’un arbre qui a une valeur historique et écologique . D’après l’auteur Abdelali Khallad cet arbre dépasse deux siècles et sa physionomie était assez spéciale car son gigantesque tronc avait la forme d’un iceberg dont la plus grande partie était dissimilée au dessus de la surface ,tandis que ses branches phénoménales cohabitaient harmonieusement , embrassaient l’espace et tendaient vers la grande place de l’ensemble artisanal  .
Et à ce propos toujours ,il me vint à l’esprit l’histoire d’un homme qui a arraché un  arbre car il ne supportait plus de voir à coté de chez lui des scènes auxquelles on assiste du jour comme de nuit l’isolement du jeune homme avec une jeune fille qui croient trouver leurs intimités sous les grandes branches de l’arbre ….
On a tous de la peine à découvrir qu’on fait peu de choses pour protéger l’environnement.
Mobilisons nous pour respirer un air pur et protégeons ensemble nos arbres pour éviter leurs perte comme fut le cas de l »arbre exceptionnel d’Essaouira qui a résisté aux vents ,aux pluies ; à la chaleur mais pas à la main de l’homme hélas !!!

Source image: Google images

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.