La femme vers un changement de mentalités

journée-8-mars

 

 

Si le 8 mars est la journée internationale  de la femme pour revendiquer l’égalité entre les sexes et améliorer les conditions de vie des femmes partout dans le monde; pour moi  ce jour est une occasion pour faire un appel à toutes les femmes pour lutter contre certaines pratiques dans  notre société; ainsi je tiens à faire une remarque aux responsables que s’ils se soucient vraiment de la santé de la femme; ils doivent d’abords penser à changer certains termes ou expressions qui rendent la femme malade sans qu’elle le

soit réellement. Précisément; je pense au mot de la ménopause qui est un phénomène  normal et qui marque la fin du cycle de la fertilité chez la femme; alors que dans notre langue arabe on appelle cette période: l’âge du désespoir (sinou al yaasse) !!!
Si cette proposition apparaît à certains, futiles;  et bien on y pensant sérieusement elle touche à l’honneur de la femme qui peut être votre maman, votre sœur, votre épouse… nous devons semer l’espoir et la motivation entre nous et non de créer une pensée passive et désespérante, bien au contraire certaines femmes témoignent que cette  étape est une source de réussite d’un épanouissement et d’un bon départ pour une nouvelle vie loin des charges des enfants qui ont grandi ,loin de toutes formes de stress après avoir atteint plus de maturité et plus de sagesse. Donc il est temps de changer vers le positif; contribuer à favoriser et développer nos idées  pour mieux nous positionner dans nos démarches de luttes contre  ces pratiques pour aussi  ne plus entendre par exemple  le mot miskina (la pauvre).
Pour conclure, j’insiste pour changer des mentalités il faut changer certaines expressions;certains termes qui portent atteinte à la femme et tuent son espoir de vivre  avec dignité tout simplement.

2 comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.