LA Femme Marocaine est honorée chez fikra


Loin des discours habituels trop entendus aux masses médias et trop lus sur les pages des journaux à l’occasion de la journée internationale de la femme, FIKRA  comme à l’accoutume surprends avec ses idées innovantes en pensant  rendre hommage à des femmes dont le parcours est exceptionnel et mérite    d’être partagé et connu par l’ensemble des marocains
Le projet de FIKRA s’inscrit dans une démarche citoyenne qui a pour but de promouvoir l’échange entre les différents acteurs responsables. Cependant, pour une première FIKRA s’engage ce 8 mars pour une double cause; citoyenne et aussi féminine. Ainsi sous le thème :  » Femmes leaders; transfert d’expérience « , le Club Fikra Women Casablanca organise sa  première édition  exclusivement femmes.

A l’espace Sultana Concept ou la couleur rose symbole de féminité rajoute à l’endroit une touche d’apaisance et de gaieté, les invitées étaient reçus par l’équipe organisatrice avec le sourire de Laila Mouatassim  et Nisrine Maanat. Après le mot d’ouverture et la présentation des intervenantes, le fondateur Mr Moutawakil donne un aperçu sur l’objectif de la platforme de Fikra qui vise à encourager le citoyen  marocain à contribuer au développement du pays à travers la mobilisation des acteurs au tour d’une idée. Par la suite,  la parole est donnée aux femmes pour partager leurs expériences de réussite, parler des difficultés qu’elles ont rencontré  et le défit qu’elles ont relevé.

Mouna Sebbahi dans son intervention met l’accent sur le bon choix et la bonne orientation pour réussir, à travers son parcours d’une Lauréate à ENCG Sattat, à son passage à la CNSS elle intègre LGMC Industries et va être nominée toute jeune Directrice des Ressources Humaines et de la Responsabilité Sociale. Outre son amour pour le management elle découvre son bien être dans le coaching à en faire sa carrière; elle fait évoluer le concept de son entreprise vers le coaching, l’accompagnent et l’orientation académique et professionnelle. Son dynamisme l’amène à son activité de chroniqueuse sur Medradio et sur Radio 2M.

Par la suite vient le parcours exceptionnel de El Alaoui El Mdaghri Latifa diplomée à l’université Moulay Abdellah à Fès, elle est  connue sous le nom d’Oumleila,  une femme que l’internet a changé  la vie. Elle raconte les circonstances  de sa découverte du monde numérique. Passionnée de l’écriture; étant mariée le stylo et le papier étaient ses amis, le monde de la maternité dominaient ses écrits . En 2010, elle a vécu une histoire d’ordre morale  alors écrire ne suffisait plus elle sentait le besoin d’etre entendue  alors elle publie dans un journal son article » La fièvre du Bac « . Admiré par ses écrits son frère lui crée son blog qui fut un outil d’expression et d’épanouissement sans précédent: en 2011 elle était nominée dans la catégorie de blogueuse au Maroc Web Awards, ses efforts à maîtriser les petites techniques qu’elle apprenait avec le temps, sa persévérance, son défit à vivre en harmonie entre sa responsabilité de maman et sa passion du blogguin lui ont permis à laisser sa trace dans le web du maroc, de participer à des conférences, à des associations, à faire des interviews à Chaine Inter et à Radio 2M.

D’Oumleila à Umm Zakaria; Mme Esabel Eddouks est une Allemande Musulmane résidente au Maroc,  étant  mariée à  un marocain, elle a choisi d’etre Familly manager après un riche parcours dans les études et l’emploi . Personne positive, elle s’est intégrée dans la société marocaine,et à travers son blog elle fait des interviews dans le cadre des coopérations germano-marocaines dans le domaine d’éducation. Sa maîtrise de la darija et sa spontanéité lui ont accordés l’admiration de tout le monde y compris ses voisins qui la surnomme à cause de  son respect pour   la nature : » blache mika  »

La dernière intervenante, elle est très jeune; c’est Maha Laziri, son dynamisme se traduit dans le travail bénévole; elle a fait des études en coopération et développement international ainsi qu’un an d’études asiatiques au japon. A travers l’association;  Teach 4 Morocco dont elle est présidente Maha et ses collègues oeuvrent à faciliter l’accès à une éducation de qualité dans les villages les plus enclavés du massif central du haut Atlas.

Fikra women, en donnant à ces remarquables intervenantes l’occasion de s’exprimer de parler de leur passion et leur motivation pour  réussir,  honore la femme marocaine  en général qui d’une façon ou d’une autre contribue à la construction d’un Maroc qui a besoin de ses femmes et ses hommes à la fois.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.