L’ inoubliable marche verte

marcheverte

Je ne saurai décrire les émotions qui envahissent mon esprit et secouent tendrement ma mémoire de jeune fille. Je ne saurai décrire une joie enfuie dans les souvenirs qui s’éveillent d’un simple clic ce 6 novembre. Si nos parents étaient marqués par la question de l’indépendance et nous en parlaient souvent, nous c’est l’événement de la marche verte qui nous tient à cœur éternellement.

C’était la première fois que je participais à une manifestation dont je ne connaissais le sens auparavant; du collège on brandissant nos slogans écrits sur un tableau noir nous parcourons les avenues avec fierté criant fort: le Sahara est marocain . Quel beau sentiment de se sentir grande et non encore petite, d’être mêlée à la foule des lycéens, des

lycéennes et des professeurs qu’on n’osait même pas regarder à part en classe, on se sentait  concernés nous aussi par l’affaire des grands: notre pays. Au tour de la table familiale, grands et petits, femmes et hommes tout le monde parle Sahara. Dés que le défunt Roi Hassan II a prononcé son discours historique de la marche verte, tous les marocains ont répondu oui à l’appel de la nation, à l’appel de la terre des ancêtres à son sable, à ses dunes, à ses parfums…

L’écho de la voix douce et forte à la fois du Roi Hassan II vibre en moi, son discours,ses paroles sont gravés dans mon esprit et dans ceux qui ont vécu la magie d’un événement qui a surpris les ennemis avant les amis. C’était  l’idée géniale de la marche verte.

Le Roi précisait de son discours : » Demain, vous allez franchir les frontières, demain la marche verte sera lancée, vous allez marcher sur  une terre des vôtres, vous allez toucher le sable des vôtres et vous allez embrasser la terre de votre chère patrie ». Ainsi fut l’inoubliable marche du siècle.

 

 

 

2 comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.