l’Afrique ne tolère pas les propos provocants

Stop au mépris on est des africains et fières de l’être , on tolère plus ces préjugés, l’Afrique n’est plus un champs d’expériences c’est un continent riche par son capital humain qui ne manque ni de talent ni de compétence pour dire son mot dans l’histoire de l’humanité. https://www.youtube.com/watch?v=vNZoC57C3vg

Dans une séquence diffusée mercredi après-midi sur la chaîne LCI, Camille Locht, directeur de recherche à l’Inserm à Lille, était interrogé sur des recherches menées autour du vaccin BCG contre le covid-19. Invité en plateau, Jean-Paul Mira, chef de service de médecine intensive et réanimation à l’hôpital Cochin, lui a alors demandé : « Si je peux être provocateur, est-ce qu’on ne devrait pas faire cette étude en Afrique, où il n’y a pas de masques, pas de traitement, pas de réanimation, un peu comme c’est fait d’ailleurs sur certaines études avec le sida, ou chez les prostituées : on essaie des choses parce qu’on sait qu’elles sont hautement exposées. Qu’est-ce que vous en pensez ? » Le chercheur lui a répondu : « Vous avez raison ».  

Les’Africains n’acceptent pas ces propos provocants. Ils laissent leurs empreintes avec fierté dans différents domaines notamment en science, le Marocain Moncef Slaoui maxresdefaultchercheur de renommée mondiale  dans le domaine des vaccins en est le bon exemple. Il participe au projet d’une compagnie Américaine pour un vaccin contre le Coronavirus.   Le #covid_19 a détruit les barrières entre les peuples et les continents, il n’y plus de différence en blanc et noir fort ou faible, riche ou pauvre … un minuscule virus a perturbé tous les calculs mais une seule vérité est sentie : l’égalité dans la douleur à faire revivre l’être humain d’aujourd’hui et demain.

Follow me

Latifa Alaoui

blogueuse, conférencière
Follow me

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.