Le lancement au Maroc d’une importante campagne de régularisation des sans papiers

immigrés-maroc

Le Maroc qui a été un pays de transit pour la plupart des émigrés, est devenu avec le temps un pays d’accueil. Devant la dureté du système de surveillance les frontières maroco-espagnole sont devenues inaccessibles. La stabilité au Maroc et le moyen de


trouver du travail ont poussé les émigrés africains a changé leur destination.  » L’ Eldorado Européen  » qu’ils rêvaient un jour approcher, s’est évaporé. Le fantôme de la mort règne dans le ciel de la méditerranéenne pour joindre l’autre rive. Ainsi le choix pour rester au Maroc est devenu un besoin, une nécessité en attendant l’inconnu

Mais le lundi 11 novembre le Maroc avec son soucis pour le droit de l’homme a prix une initiative exceptionnelle en lançant l’opération de la régularisation de la situation irrégulière des étrangers au Maroc. Ceci entre dans la nouvelle politique migratoire promise en septembre dernier dont le souverain a prix en considération les divers volets relatifs à  la problématique de l’immigration.

Il faut noter que entre 25 000 et 40 000 clandestins  sont actuellement présents au sol du Maroc et que l’opération de régularisation aura lieu du janvier au 31 décembre 2014.
Cette initiative a été bien accueilli d’abords par les émigrés concernés  par la question mais aussi par les gouvernements, les organismes internationaux et les ONG qui travaillent dans le domaine des droits de l’Homme ou de l’aide aux populations émigrés.
Notre pays ainsi aligne sa gestion à résoudre cette problématique avec la mise en place du principe de respecter le droit de l’Homme et justement à ce sujet le Maroc  a été élu le 12 novembre au premier tour, membre du  conseil des droits de l’Homme de l’ONU (CDH ) pour un mandat de trois ans à partir du 1er janvier 2014, à l’issue d’un vote massif en sa faveur. Il s’agit du 2ème mandat du Maroc, au sein de ce conseil à Genève. Le Maroc en 2006 était membre fondateur occupant la vice-présidence du CDH au nom des Etats africains.
Cette victoire diplomatique est une reconnaissance internationale pour les réformes institutionnelles et constitutionnelles courageuses initiées par S M le Roi Mohamed 6. D’autant plus,  l’effort que le Maroc fait en adoptant la protection des droits de l’Homme est aussi un message fort pour notre voisin L’Algérie qui nous critique à ce propos.
Outre le coté humain que traduit cet opération exceptionnelle pour les sans papiers, le Maroc cherche à développer ses relations de fraternité et d’amitié avec les pays du sud et de maintenir le lien culturel et social du continent africain.

2 comments

  • la liberté de tout les détenues politique , sans exception aucune et la garantie des libertés individuelles sont une condition nécessaire pour donner un signe que les choses ont commencer vraiment a bouger

  • Si le Maroc a beaucoup changé depuis 58 ans, il reste toujours confronté à de nombreux problèmes, qu’il s’agisse du domaine de l’éducation, de la santé, du fléau de la corruption et des inégalités sociales.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.