Leila Alaoui ne sourira plus que sur les photos

portrait-leila-alaoui-2_1

 Elle souriait à la vie mais la main cruelle des terroristes a touché à son âme et la douleur s’installe à l’idée de ne plus la revoir. 

Il s’agit de la photographe marocaine Leila Alaoui, décédée lundi 18 janvier des suites des blessures qu’elle a subies lors de l’attaque terroriste de Ouagadougou. Tout le monde est sous le choc on s’attendait pas à découvrir que le mal est tout prés de nous; il a touché une citoyenne marocaine loin du pays.

Le terrorisme est devenu une menace universel les innocents sont la cible d’une violence aveugle qui tue l’homme, la femme et l’enfant. L’humanité ne mérite pas de vivre dans la douleur.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.