L’handicap est parfois dans l’esprit et non dans le corps

handicap-1

A l’initiative des Nations Unies et depuis 1982 le 3 décembre on célèbre la Journée internationale des personnes handicapées.Il s’agit de veiller à ce que les personnes en question puissent exercer leurs droits et participer pleinement et effectivement dans des conditions d’égalité avec les autres, à la vie civile, politique, économique, sociale et culturelle.

Mais malgré les engagements des uns et des autres, au Maroc et partout dans les pays en voie de développement la place des personnes handicapées reste à désirer. seules les familles prennent à leurs charges le sort de leurs enfants en difficulté pour se déplacer, se soigner, étudier ..et de vivre comme tout le monde. Certaines associations œuvrent à leur tour pour porter main forte en sensibilisant plus et faire entendre mieux la voix de l’handicap auprès des responsables et décideurs politiques.

A cet occasion, j’aimerai rendre un hommage à une jeune fille qui a défié son handicap et grâce à sa volonté et sa persévérance, le problème de ses membres supérieurs et inférieurs ne les ont pas vus un obstacle au contraire cela l’a poussé à marcher avec vigueur et audace en l’absence de chaussures spéciales, en allant depuis Lmssid du douar jusqu’à l’école pour apprendre à écrire avec le bout du poignée. Le chemin était long et dur cependant l’objectif mérite toutes ces souffrances: enfin elle a eu son baccalauréat et actuellement elle est inscrite à la faculté de droit et habite Rabat. Elle prend le tramway et l’autobus gratuitement, à l’amphi les étudiants écrivent et elle enregistre les cours sur son mobile. Elle me confie qu’elle est si heureuse qu ‘on prenne pas trop attention à son handicap comme au douar. Qui sait, un jour,  elle sera debout pour défendre les droits des personnes en situation de handicap ? et ouvrir un cabinet d’avocat spécialisé en droit d’handicap pour offrir un accompagnement juridique à dimension humaine ?

Notre personne en question est aussi une artiste dont le talent se veut être entretenu et pris en considération par les amoureux de l’art au Maroc. La vidéo si dessous traduit pleinement que l’handicap est parfois dans les esprits et non dans le corps.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.