La ramasseuse de bouteilles

boutteileNombreux  sont les métiers qu’exerce la femme Marocaine pour subvenir aux besoins de sa famille. Elle peut être couturière à la maison, ou cuisinière -tabbakha – dans les cérémonies de mariage et


autres,ou na9acha du hénné, ou bien tayaba dans lhamame c’est à dire se charger de prendre soin du corps de la femme pour prendre son bain à la façon traditionnelle. Ce genre d’activités me semble normal, mais ramasser des bouteilles à eau en plastique, cela a attiré mon attention. Je la voix chaque matin ,soit qu’il fasse chaud ou froid, vêtue de son djellaba bleue, quête dans les quartiers les bouteilles en plastique sans se lasser, elle cherche et cherche encore soit dans les poubelles soit elle récupère par-terre les bouteilles jetées par les gens indifférents à la propreté de leurs entourages. Elle vérifie avec soin ce qu’elle ramasse, le met dans son  grand sac et continue son chemin avec les yeux baissés.  .

Je me demandais à qui elle vendait ces bouteilles? aux particuliers ou aux associations? combien va-t- elle gagner? ?

la réponse je l’ai trouvée le jour ou j’ai reçu un modeste cadeau, mais pour moi c’était si précieux que je rends hommage à cette femme qui contribue d’une façon ou d’une autre à une cause d’ordre environnementale .Ce cadeau c’était un stylo -pilot- avec un corps en plastique de bouteille d’eau recyclée. C’est un plaisir de respecter l’environnement  et de penser à la femme qui indirectement m’ a offert le stylo recyclé à l’aide duquel je vous écrits ce message qui met en valeur la journée mondiale de la femme..

Source image: Google images

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.