Un appel pour sauver nos arbres

sauver nos arbres

L’arbre joue un rôle considérable dans notre vie et dans l’équilibre humain.  L’arbre  présente une source vitale pour la société. Outre ses fonctions écologiques, esthétique et économiques, l’arbre a aussi une fonction sociale que l’on doit prendre avec une grande considération.

Ce matin du mercredi 25 février, on s’apprêtait à recevoir sa journée au chant d’oiseaux  comme d’habitude cependant c’est le bruit insupportable de la tronçonneuse qui vient perturber le calme de ma journée et ceux des amis de l’environnement.

je ne peux exprimer la douleur que j’ai sentie en découvrant la chute des arbres que je contemplait auparavant avec amour, j’ai sentie que ce lien avec la nature allait être perdu alors il fallait faire quelque chose . Sur place bien que la scie a été plus rapide que mes efforts, les amis de l’environnement que j’ai contacté se sont mobilisés pour arrêter ce massacre et ensemble Mr Aboutajdyne, Mr Abourachid et bien d’autres citoyens: on a réussi tous  à sauver les cinq arbres des huit qui embellissaient l’espace du centre de la ville de Souk El Arbaa de Ghrab.

Ma voix et celle  des défenseurs de l’arbre a été entendu bien que tardivement, mais cet histoire a mis en question une réalité qu’on a tendance à éclaircir: sur place des responsables rejettent la responsabilité sur les ouvriers de la municipalité, et promettent de prendre les dispositions nécessaires pour poursuivre ces travailleurs innocents qui n’ont exécuté que les ordres de leur supérieur. Je me demande jusqu’à quand se cache-t-on derrière les erreurs soit disons professionnels ? jusqu’à quand les petits payeront les erreurs des grands ? comment osent-ils dire que les ouvriers se sont  trompés d’endroit et d’arbres ?  le manque de coordination est tellement absent à ce niveau dans la municipalité de la ville ?

Hélas l’engagement social est aussi absent, mais ce geste aussi modeste qu’il soit, il a réussi à créer une sensibilisation qui dérange certains mais réconfortent des habitants dont l’arbre est symbole de leur enfance; il leur rappelle leur rire et joie de jouer sous son ombre dans la chaleur d’été. Par ailleurs la présence de ces arbres qui avaient  presque 100 ou plus (depuis le protectorat ) font partie de la mémoire de ses habitants qui ressentent de la nostalgie envers leur ville qui s’appelait jadis  » la ville des roses ».

Plus que l’arbre est producteur d’oxygène et source de vie, protège contre la pluie et le bruit. L’arbre a aussi ses effets  psychologiques sur les humains et leur bien être, il constitue une forme d’ambiance remarquable et suscite un sentiment d’admiration. Protégeons nos arbres en contribuant par leur présence à l’amélioration de la qualité de  notre vie. Soyez comme nous et répondez à l’appel de l’arbre qui laissait par terre couler ses larmes de refus à l’homme qui continue à lui faire mal.

 

 

 

 

3 comments

  • Pingback: Un appel pour sauver nos arbres | Le Blog de l'Environnement

  • Ce que s’est passé aujourd’hui a souk El arab du gharb et que la société civile néglige ou ne donne pas d’importance ,c’est en plus de la destruction de l’environnement c aussi une destruction du patrimoine et la mémoire collectif de la ville ( appelée jadis ville des roses ) , a mon avis ,personne n’a le droit de décider du sort de ce patrimoine de façon unilatérale , et l’abattre avec song froid.

    • tout à fait vous avez raison de mentionner l’absence de la société civile qui est hélas présente mais n’ose pas dire non. Notre réaction est le début vers le changement positif. Ensemble on a pu sauver ces arbres auxquels des habitants s’y attachent, ils m’ont expliqué que cela symbolise leur enfance. Vous avez bien précisé qu’il faut protéger ce patrimoine qui appartient à la mémoire des Gharbaoua, moi personnellement je ne peut décrire ce que j’ai sentie en regardant l’arbre coupé signant ce liquide au couleur de miel qui suscite des émotions. Merci, les amis de environnement.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.